Retour page précédente

L’impact du Brexit pour le Royaume-uni et l’Europe ?

L’impact du Brexit pour le Royaume-uni et l’Europe ?

Quelles vont être les conséquences du BREXIT pour le Royaume-Uni et l’Europe ?

Il y a maintenant quelques mois, les Britanniques ont voté à 51,9% en faveur de la sortie de l’Angleterre de l’Union Européenne. Un résultat qui reflète une période d’incertitude au niveau politique mais également économique.
Un résultat perçu comme une libération du côté des défenseurs du Brexit. En effet les pro-Brexit espèrent que le Royaume-Uni reviendra à nouveau souveraine sur ses choix politiques et ne dépendra plus des institutions de Bruxelles. Cependant, les conséquences du Brexit se font déjà sentir : tempête financière, chute de la Livre Sterling, crise politique Londres et Bruxelles.

LES CONSÉQUENCES DU BREXIT ?

Une série de conséquences sont survenues suite au Brexit, tout d’abord le Premier ministre David Cameron a présenté sa démission, son successeur Theresa May.
Quant aux marchés financiers, la bourse de Paris a ouvert en forte baisse avec -7%. Au niveau monétaire, la Livre Sterling a également chuté de 11% par rapport au dollar, la plus forte baisse enregistrée depuis 1985.

L’IMPACT DU BREXIT ?

Du côté Britannique, ils devraient perdre les bénéfices de la liberté de circulation vers les autres pays de l’Union Européenne. Pour les milliers d’Européen résidant sur le sol Britannique, cela va certainement impliquer qu’ils se procurent un visa de tourisme ou de travail.
Pour les Britanniques, la perte d’accès au marché commun va impacter fortement l’économie du Pays. Actuellement l’Union Européenne représente environ 55% de ses échanges commerciaux. Du fait de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, la hausse des barrières douanière entraînerait une baisse du PIB de 3% en 2030. La France fait partie des pays touchés par la baisse des échanges commerciaux avec la Grande-Bretagne, on estime la perte pouvant aller jusqu’à 3,2 milliards d’euros en 3 ans. Des conséquences qui vont également se ressentir sur l’emploi d’ici quelques années.

ET POUR LE RESTE DE LA GRANDE-BRETAGNE ?

Sur le plan intérieur Britannique, le Brexit va certainement signer l’indépendance de l’Ecosse. En effet, les écossais ont voté à 62% en faveur du In. Le Premier ministre écossais Nicola Sturgeon avait prévenu que « en cas de résultat divergent, la question du référendum sur l’indépendance reviendra sur la table. » Les citoyens écossais vont être très prochainement amené à voter pour une éventuelle rupture avec la Grande-Bretagne.

DES NÉGOCIATIONS PRÉVUES ?

Cependant, on constate que les modalités de rupture sont encore floues, il est fortement probable que la Grande-Bretagne tente de négocier un modèle hybride semblable à celui de la Norvège et la Suisse qui bénéficient d’un accès au marché commun ainsi que la libre circulation de leurs citoyens sans appartenir à l’Union Européenne.

 

Source : Fortuneo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *