Retour page précédente

L’Expatriation la tendance des Millenials ?

L’Expatriation la tendance des Millenials ?

EMPLOIS DES JEUNES A L’ETRANGER LA TENDANCE EN 2016

L’OIT (Organisation Internationale du Travail) a publié son rapport Word Employment Social Outlook Youth consacré à l’emploi des jeunes à travers le monde. Une étude qui indique qu’aujourd’hui, les jeunes optent pour l’expatriation afin de tenter leur chance à l’étranger.

CHÔMAGE ET PRÉCARITÉ COMMENT Y ÉCHAPPER ?

Selon le rapport de l’OIT, la confiance des jeunes en leur avenir est devenu extrêmement fragile depuis quelques années. En 2016, la croissance économique des pays développés atteint les 4,2% le niveau le plus faible enregistrés depuis 2013. De plus, le taux de chômage des jeunes va atteindre son pic historique avec 13,1% au niveau mondial en 2016. Les années à venir sont quant à elle guère réjouissantes avec des prévisions stables ou en légers reculs.
La précarité des jeunes travailleurs dans les pays développés se fait de plus en plus ressentir, aujourd’hui 12,9 % des travailleurs Européens de – 25 ans seraient en situation de « pauvreté relative », ils percevraient donc – de 60% du revenu médian. Selon nos sources, 29% d’entre eux exercent involontairement une activité à temps partiel.

 L’EXPATRIATION, LA SOLUTION ?

Dans son rapport, l’OIT nous indique qu’en 2015 environ 25 millions de jeunes âgés entre 15 et 29 ans ayant immigré vers d’autres pays étaient pour la plupart originaires des pays les plus développés économiquement. Le nombre de français résidant à l’étranger ne cesse d’augmenter depuis quelques années +3% à 4% depuis les années 2000. Aujourd’hui, c’est plus d’un quart des jeunes diplômés du supérieur qui s’expatrient pour trouver leur premier emploi. Ce sont principalement les étudiants diplômés d’écoles d’ingénieurs ou de management qui sont concernés à 15%.
Mais pourquoi partent-ils ? L’augmentation de l’expatriation des jeunes diplômés Français s’explique par le fait qu’ils souhaitent acquérir une expérience internationale, développer leurs compétences en travaillant dans un univers multiculturel. Le marché du travail en France offre moins d’opportunité, s’ouvrir à l’international offre de plus grandes possibilités. Aujourd’hui les jeunes n’ont plus peur de quitter le cocon familial et leur pays natal. Ils souhaitent conquérir le monde et faire leurs preuves à l’international.

PERMIS VACANCES-TRAVAIL & WORKING HOLIDAY

Dans notre société actuelle, les employeurs valorisent de plus en plus les expériences à l’étranger. De nombreux pays émergents offrent la possibilité aux jeunes entre 18 et 25 ans de partir vivre 1 an à l’étranger pour bénéficier d’une expérience professionnelle, apprendre la langue tout en voyageant. C’est notamment le cas du Canada, Australie et de la Nouvelle-Zélande. Ces jeunes, on les appelle les PVTistes abréviation de Programme Vacances-Travail (PVT). En 2014, une étude a enregistré un nombre de 6 357 jeunes ayant profité du PVT vers le Canada, 25 000 Working Holiday (WHV) vers l’Australie et 7 000 pour la Nouvelle-Zélande. Ce visa est valable pour une durée de 24 mois et permet aux jeunes expatriés de séjourner et travailler dans le pays. Aujourd’hui, la société fait en sorte de rendre l’expatriation des jeunes beaucoup plus simple, ce qui permet aux jeunes de bénéficier d’une expérience et d’une certaine ouverture d’esprit.

Source : Fortuneo

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *